Dans sa note Agreste publiée le 5 avril 2013, le ministère de l'Agriculture rappelle que mars a connu au milieu du mois une vague hivernale qui a touché la quasi-totalité du pays.

Les températures ont alors été particulièrement basses dans le Nord, le Nord-Est et l'Ouest, où elles ont localement battu des records de froid avec des températures jusqu'à -10°C en dessous des normales de saison.

La température nationale du mois s'établit à -1°C en dessous des normales. Cette période de froid s'est accompagnée d'un épisode neigeux exceptionnel avec des hauteurs de neige remarquables du Nord-Ouest au Nord-Pas-de-Calais, et notamment en Basse-Normandie où elles ont fréquemment atteint 20 à 40 cm.

Le littoral méditerranéen, des Pyrénées-Orientales aux Alpes-Maritimes, et la Corse ont enregistré une importante pluviométrie jusqu'à 2 à 4 fois supérieure à la normale.

En revanche, les pluies ont été déficitaires au Nord-Est, du nord de la Normandie au Nord-Pas-de-Calais jusqu'à l'Alsace. En moyenne nationale, les précipitations dépassent de 52 % la référence.

Les précipitations cumulées depuis le 1er septembre 2012 restent excédentaires. Seule une bande qui part du Nord au Haut-Rhin, et ponctuellement quelques zones en Lozère, en Ardèche et dans les Bouches-du-Rhône sont en déficit.

Au 1er avril, l'indice d'humidité des sols progresse par rapport au mois précédent notamment dans le Sud jusqu'à l'Ouest où il devient supérieur aux valeurs de référence. Il reste inférieur aux normales dans les Alpes, en Ile-de-France et en Lorraine.