« C’est parti d’un constat simple. Nous mangeons nous-mêmes des produits locaux de nos voisins. Le souci, c’est de faire beaucoup de kilomètres pour pouvoir s’approvisionner avec tous les produits que l’on désire », explique Émilien Roose, agriculteur à Haute-Épine, dans l’Oise. Il a choisi de centraliser l’ensemble des produits fermiers des alentours au sein de son magasin.

L’éleveur vend son lait entier, demi-écrémé, de la crème fraîche, du fromage blanc battu, entier et demi écrémé. Pour disposer d’une gamme complète, il vend tous les produits que ses voisins proposent à leurs clients (farine, pain, huile, fruit et légume, viande, etc.).

Comme il ne peut disposer de tous ces produits en bio dans un périmètre restreint, il les choisit en fonction de leur mode de production (raisonné).

> À voir aussi : Maraîchage : « Je cultive 4 hectares aux portes de Rouen » (24/06/2019)

Renaud d’Hardivilliers