Ces deux entreprises sont situées dans l’Ain. Fondée en 1925, La Bresse a réalisé un chiffre d’affaires de 14,3 millions d’euros en 2018, et Sibert, créée en 1894, 7,2 millions d’euros. Les deux sociétés réunies comptent environ 130 salariés. Elles sont spécialisées dans la fabrication et la commercialisation de produits de charcuterie cuite. Leur acquisition rentre dans la stratégie d’Agrial de construire « une branche viandes constituée de PME dotées d’un savoir-faire reconnu et proposant des produits de qualité premium. »

Cap sur la valeur ajoutée

« Ces projets d’acquisition devraient nous permettre de renforcer nos positions en charcuterie cuite en France, notamment sur les catégories boudin et jambon, détaille Stéphane Poyac, le directeur de la branche viandes d’Agrial cité dans le communiqué. L’arrivée de La Bresse et Sibert devrait consolider notre stratégie axée sur des produits de qualité issus de productions à valeur ajoutée des éleveurs d’Agrial. Nous continuons ainsi à poser les bases solides d’une branche viandes porteuse de sens pour les adhérents de la coopérative. »

E.R.