Particulièrement bousculées cette année avec un record d’abstentions à leurs élections et une remise en cause de leur financement, les chambres d’agriculture cherchent à se rassurer. Sans afficher de chiffres précis, l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture (APCA) a publié le 19 décembre 2019 les résultats de la consultation publique qu’elle avait lancée en ligne en octobre dernier sur son nouveau projet stratégique.

1 523 répondants aux profils multiples

La majorité des 1 523 répondants, qui étaient appelés à répondre à trois questions (1), perçoivent les chambres d’agriculture comme « crédibles, efficaces, utiles et opérationnelles », selon le communiqué de l’APCA. La majorité des participants ont exprimé des « réponses globalement positives » sur le rôle à l’avenir des chambres.

Parmi les contributeurs, se retrouvaient : 38 % de citoyens, 26 % d’agriculteurs ou de personnes de profession agricole, 16 % d’élus ou de salariés des chambres d’agriculture, 7 % de représentants d’association, 7 % d’élus locaux ou nationaux et 6 % de propriétaires forestiers.

Alexis Marcotte

(1) La consultation publique qui s’est clôturée le 13 novembre portait sur les trois questions suivantes :

• Pour vous, face aux enjeux économiques, sociétaux et climatiques comment les chambres d’agriculture doivent-elles accompagner les transitions de l’agriculture ?

• Pour vous, quels rôles les chambres d’agriculture ont-elles à jouer dans le développement économique et le dynamisme de nos territoires ?

• Pour vous, comment les chambres d’agriculture peuvent-elles favoriser un meilleur dialogue entre les agriculteurs et la société ?