Ce document dresse l’état des lieux de la production de chaleur par les énergies non fossiles. Il rappelle que la chaleur reste un enjeu prioritaire car elle représente la moitié de la consommation énergétique en France. Si la loi de transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) fixe un objectif de 38 % de chaleur renouvelable en France, ce pourcentage n’est aujourd’hui que de 18,7 %.

Le bois domestique reste majoritaire

Le bois domestique demeure la première source de chaleur renouvelable (53 %). Mais la marge de manœuvre est encore grande : le volume prélevé se limite à 45,2 millions de m³/an alors que la production naturelle de bois de la forêt Française est estimée à 92 millions de m³/an. La Région Auvergne-Rhône-Alpes arrive en tête des ventes d’appareils de chauffage au bois domestique. Cette Région est aussi celle qui produit le plus de chaleur avec le bois biomasse.

Les pompes à chaleur en chute libre

Les pompes à chaleur arrivent juste derrière le bois et représentent 21 % du total de la chaleur produite avec des énergies renouvelables. Les trois quarts des installations sont de type air/air. Cependant, pour des raisons que le rapport n’explique pas, le nombre de nouvelles pompes à chaleur est en chute libre, passant de 19 000 en 2007 à 2 500 en 2017.

Le rapport détaille les autres moyens qui sont utilisés pour produire de la chaleur avec de l’énergie non fossile (géothermie, solaire, gaz, incinération). Ces technologies sont utilisées dans des proportions beaucoup plus faibles (moins de 5 %) mais ce sont peut-être elles qui permettront d’atteindre les 38 % fixés par la LTECV.

R.H.