Les prix des céréales ont chuté sur le marché à terme européen (Euronext), jeudi après la publication d'un rapport américain sur l'offre et la demande mondiale de grains.

A la clôture, le blé coté sur Euronext valait 194 €/t (échéance « mars 2012 »), en baisse de 7,25 €/t par rapport à son niveau de clôture de la veille. Le maïs abandonnait 4,75 €/t, pour retomber à 199,50 €/t.

Explication vraisemblable de tels replis ? La publication, jeudi en début d'après-midi, du rapport mensuel du département américain de l'agriculture (USDA) qui, contrairement aux attentes, a révisé à la hausse – certes très légèrement – la production mondiale de blé et de maïs. Seule concession aux inquiétudes suscitées par la sécheresse en Amérique du Sud, la production argentine de maïs en 2011-12 est révisée en baisse de 3 millions de tonnes (Mt), à 26 Mt.

L'USDA table désormais sur une production mondiale 2011-12 de blé de 691,50 Mt (contre 689 Mt attendu en décembre), après que la production a été légèrement réévaluée dans les pays de l'ex-Union soviétique. Le stock mondial de fin de campagne progresse de 1,5 Mt pour atteindre 210 Mt.

La production mondiale de maïs est désormais évaluée à 868,1 Mt (+0,5 Mt). La récolte est abaissée de 3 Mt (à 26 Mt) en Argentine, maintenue à 61 Mt au Brésil,  relevée légèrement aux Etats-Unis (313,9 Mt) et dans les pays de l'ex-URSS. Le stock mondial de fin de campagne progresse de 1 Mt, à 128,1 Mt.

B.Co.