Deux nouvelles mycotoxines, T2 et HT2, seront bientôt réglementées. Les textes européens prévoient que des limites maximales s'appliquent pour ces deux toxines à partir du 1er juillet 2008.

Toutefois, «aucun projet de loi n'est disponible aujourd'hui», note Bruno Barrier-Guillot, d'Arvalis, qui prévoit que la nouvelle réglementation pourrait n'entrer en vigueur qu'en 2009.

Les connaissances au sujet de ces mycotoxines sont encore lacunaires. Le champignon responsable, Fusarium langsethiae, découvert il y a quelques années, n'entraîne pas forcément de symptôme sur céréales. L'avoine est l'espèce la plus sensible. L'orge, principalement les variétés de printemps, et le blé sont également touchés.

De source européenne, les limites réglementaires pourraient être de l'ordre de 100 à 200 µg/kg. Ces limites excluraient entre 4 et 10% de la récolte d'orge, d'après les enquêtes réalisées par Arvalis en 2006-2007.

M.L.B.