Sous l’effet de la sécheresse qui s’est abattue dans le sud de l’Europe, principalement en Espagne et en France, le Coceral a revu à la baisse ses estimations de production de céréales (–2 % par rapport à mars dernier). Ainsi, au 31 mai 2017, l’organisme évalue une production européenne à 297,6 Mt pour la campagne de récolte de 2017-2018.

Cette diminution est principalement liée au potentiel de rendement « significativement réduit » en Espagne, après un épisode sec et chaud. La production espagnole est ainsi estimée à 17,3 Mt désormais, contre 20,6 Mt en mars dernier. De la même façon, en France, « les pluies ont manqué dans le nord-est du pays » et le Coceral table sur une production à 67 Mt contre 68,6 Mt initialement prévues.

Néanmoins, la production européenne globale reste supérieure à celle de l’an passé (à 296,5 Mt), malgré une diminution des surfaces semées en 2016.

M.S.