Le patron d'Atout France, agence de développement touristique de la France, a décidé de porter plainte auprès du jury de déontologie publicitaire à propos de la récente campagne choc des écologistes de FNE, a fait savoir mardi le secrétaire d'Etat au Tourisme, Frédéric Lefebvre.

Dans un courrier adressé au député du Finistère Christian Ménard, le secrétaire d'Etat fait état de la plainte d'Atout France, et qualifie la campagne d'« outrancière et injuste ».

Elle est « d'autant plus malvenue qu'elle induit en erreur les touristes français et internationaux sur la qualité des plages bretonnes ».

Le directeur général d'Atout France, Christian Manteï, dans sa lettre à la présidente du jury de déontologie publicitaire, justifie son dépôt de plainte par le fait que la campagne « semble porter préjudice à l'un des secteurs les plus générateurs de croissance et d'emplois », le tourisme.

MM. Lefebvre et Manteï font référence à l'une des affiches de la campagne de France Nature Environnement qui met en scène un enfant en tenue de bain barbotant sur une plage envahie d'algues vertes avec le commentaire : « L'élevage industriel des porcs et les engrais génèrent des algues vertes. Leur décomposition dégage un gaz mortel pour l'homme. » Un autre commentaire ajoute : «vBonnes vacances. »

Pour le patron d'Atout France, cette campagne semble « à tous points de vue, revêtir un caractère disproportionné et nuit – bien qu'implicitement – à l'image d'une de nos régions les plus touristiques », et « par extension », à celle de l'ensemble du territoire français.

La campagne de FNE sur les organismes génétiquement modifiés, les pesticides et les algues vertes, avait été jugée « particulièrement déplacée » par Nicolas Sarkozy lors du Salon de l'agriculture.

Elle a déjà provoqué de nombreuses réactions hostiles, notamment en Bretagne, où le conseil régional a annoncé qu'il allait assigner en justice la fédération écologiste pour « atteinte à son image ».

Le jury de déontologie publicitaire est chargé de vérifier de manière impartiale et transparente la bonne application des règles professionnelles à partir de la plainte de tout consommateur.