Le budget 2009 de la mission «Agriculture, pêche, alimentation, forêt et affaires rurales» a été adopté mercredi par l'Assemblée nationale.

Les députés ont voté un amendement accordant 1,4 million d'euros de crédits de l'Aficar, à part égale entre des associations oeuvrant en faveur du développement rural et en faveur de la bonification des prêts aux Cuma. L'Aficar, l'Agence française d'information et de communication agricole et rurale, sera en effet dissoute le 31 décembre.

Les crédits alloués aux Cuma passeront ainsi de 3 millions à 3,7 millions.

Deux amendements déposés par Pierre Morel-A-L'Huissier (UMP, Lozère), pour une dotation supplémentaire de la PHAE et de l'ICHN, en commission des finances de l'Assemblée, n'ont pas été retenus.

«Je ne peux pas accepter un amendement qui propose de réduire de 12 millions d'euros les frais de fonctionnement de mon ministère», a indiqué Michel Barnier, en ajoutant que «les crédits budgétés sur la PHAE seront suffisants.»

Par ailleurs, le ministre compte sur le bilan de santé de la Pac pour repenser la PHAE et «l'inscrire dans ce soutien très fort aux productions animales à l'herbe et à la prime à l'herbe que je souhaite mettre en oeuvre dès le premier semestre de 2009».

S.B.