« L'élevage bovin viande connaît une difficile période avec la baisse des cours depuis le début de l'année, de mauvaises conditions météo pour la récolte des fourrages et la menace sanitaire avec la fièvre aphteuse en Grande Bretagne », souligne le Modef vendredi dans un communiqué.

C'est pourquoi il a demandé au ministre de l'Agriculture « d'anticiper le versement de la PMTVA (prime au maintien des troupeaux de vaches allaitantes) ainsi que du complément extensification ».

Le syndicat réitère également sa demande au gouvernement « d'organiser un Grenelle des prix agricoles pour répondre aux exigences des éleveurs d'une juste rémunération de leur travail ».

Il dénonce « les importations abusive de viande bovine a l'origine de la baisse des prix a la production ».

Le Modef exige aussi « que des mesures soient prise pour encadrer les marges de la grande distribution et des centrales de découpe des grandes chaînes de restauration ».