« Le soja a tiré son soutien de la lenteur des récoltes au Brésil alors que des pluies sont encore programmées », ont noté les analystes de CHS alors que le cours du principal contrat de l’oléagineux a terminé en hausse de 1,60 %.

Les cours de l’oléagineux, qui ont dépassé la barre des 14 dollars le boisseau pour la première fois depuis deux semaines, « continuent aussi de se baser sur les craintes d’un resserrement de l’offre américaine », ajoutait-on chez Farms Futures.

Peu de craintes en Europe

Le blé a affiché une petite hausse alors que les courtiers « ne sont pas tout à fait sûrs du volume de dommages que la vague de froid aux États-Unis a infligé sur les plants », indiquait CHS.

En Europe, l’impact des récents coups de froid « devrait être limité car une couche de neige suffisante protège les cultures des gelures », ajoutaient encore les analystes de CHS.

Les retards de récoltes de soja au Brésil soulèvent des inquiétudes sur les taux de plantation futurs de la seconde récolte de maïs dans ce pays, expliquant la légère hausse du cours du maïs.

Le boisseau de blé (environ 27 kg) pour livraison en mars a terminé à 6,6575 dollars, contre 6,6400 dollars vendredi, en hausse de 0,26 %.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mars a fini à 5,5375 dollars, contre 5,5100 dollars à la dernière clôture, avançant de 0,49 %.

Le boisseau de soja (environ 27 kg) pour livraison en mars a terminé à 14,0600 dollars, contre 13,8375 dollars, en hausse de 1,60 %.

AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Les prix du blé et du maïs soutenus par la météo

Les prix des céréales continuaient leur ascension, ce mardi 20 avril 2021 à la mi-journée, soutenus par une météo peu engageante pour les cultures.