Le ministère américain de l’Agriculture (USDA) a annoncé la vente vers une destination inconnue de 256 930 tonnes de soja : « C’était une vente très importante, pour sûr, même si à mon avis elle ne prend pas la direction de la Chine », a commenté Jack Scoville, de Price Future Group, soulignant que cela soutenait les cours de l’oléagineux.

Les prix étaient aussi tirés vers le haut par de solides achats opérés par les fonds d’investissement dans un contexte d’inflation des matières premières, relevait également l’analyste. « L’inflation sur les marchés des matières premières est en vie et se porte bien », a commenté Jack Scoville.

Le rapport hebdomadaire des ventes à l’exportation par l’USDA a aussi montré des échanges soutenus, supérieurs à un million de tonnes pour le maïs et le soja : « Ce n’était pas aussi important que les semaines précédentes mais très décent », a noté l’analyste.

Le blé au plus haut depuis neuf ans

Du côté du blé, dont le cours reste au plus haut depuis neuf ans, la tendance est restée positive. Le fait que la Russie envisage des quotas à l’exportation au début de l’année et des problèmes de qualité rapportés pour plusieurs blés européens, selon Jack Scoville, favorisaient les cours de la céréale.

Pour les analystes de CHS, un début de sécheresse dans les plaines du nord américain rappelait aussi les difficiles conditions de la dernière campagne qui ont affecté sévèrement la production de blé de printemps aux États-Unis et au Canada.

Le boisseau de blé (environ 27 kg) pour livraison en décembre a gagné 0,55 %, à 8,17 dollars, contre 8,1250 dollars jeudi.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre a terminé en hausse de 1,36 %, à 5,7725 dollars, contre 5,6950 dollars la veille.

Le boisseau de soja (environ 27 kg) pour livraison en janvier a progressé de 1,86 %, à 12,4425 dollars, contre 12,2150 dollars à la clôture précédente.

AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Les céréales soutenues par une demande dynamique

Les prix du blé étaient ancrés dans le vert le mercredi 19 janvier 2022 sur le marché européen, aidés par la demande soutenue et la météo outre-Atlantique.