Vendredi, l’administration Trump a indiqué qu’une partie de l’accord commercial en négociation avec la Chine était « proche d’être finalisée ». Le représentant américain au Commerce, Robert Lighthizer (USTR), et le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, se sont entretenus au téléphone avec le négociateur en chef pour la Chine, le vice-Premier ministre Liu He. « Ce ne sont que des parties de la phase 1 de l’accord qui ont été évoquées et non l’accord dans son ensemble », souligne Michael Zuzolo, de Global Commoditiy Analytics.

Jeudi, le vice-président Mike Pence s’était livré à un réquisitoire contre la NBA et Nike qu’il a accusés de complaisance vis-à-vis de la Chine. Un responsable chinois a réagi en dénonçant « l’arrogance et l’hypocrisie » américaines. « Cela n’a pas particulièrement contribué à améliorer les relations entre les deux pays », observe M. Zuzolo. Le bras de fer commercial que se livrent Pékin et Washington depuis un an et demi pèse sur les prix de l’oléagineux, dont la Chine est le premier importateur au monde.

Voir aussi : cours et marchés agricoles avec analyses détaillées pour la France

Les courtiers se préparaient par ailleurs à un week-end crucial pour les récoltes de soja et de maïs dans les zones de production aux États-Unis. Selon les observations de plusieurs analystes, les récoltes de soja sont à un stade bien plus avancé que celles de maïs, ce qui a été confirmé au début de la semaine par un rapport du ministère américain de l’Agriculture. « Les récoltes de soja sont terminées dans de nombreux champs du Missouri, de l’Illinois et de l’Indiana. En revanche, il y a beaucoup de retard pour le maïs dans ces trois États », confirme M. Zuzolo.

Selon Jason Rose, de US Commodities, des pluies sont par ailleurs attendues au Brésil et en Argentine, deux des principaux producteurs mondiaux de soja, ce qui est un signe positif pour les récoltes.

Le blé a, quant à lui, profité d’un rebond technique après avoir baissé la veille.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, le plus échangé, a terminé vendredi à 3,8675 dollars, comme la veille.

Le boisseau de blé pour livraison en décembre, le plus actif, a fini à 5,1775 dollars, contre 5,1600 dollars à la précédente clôture (+0,34 %).

Le boisseau de soja pour livraison en janvier, le plus échangé, s’est établi à 9,3450 dollars, contre 9,4700 dollars jeudi (–1,32 %).

AFP

Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Rebond des cours du blé et du maïs

À la faveur du dynamisme de la demande à l’international, les cours européens du blé et du maïs sont repartis à la hausse.