Le soja n’a pas profité de l’annonce dans le système du ministère américain de l’Agriculture recensant les commandes les plus importantes, des plus grosses ventes vers la Chine depuis le début d’avril, les exportateurs privés américains y ayant fait état de l’achat de 585 000 tonnes par Pékin. Les exportateurs ont également fait part de l’achat de 140 000 tonnes de soja vers des destinations inconnues.

Voir aussi : cours et marchés agricoles avec analyses détaillées pour la France

« Cela confirme les attentes du marché après la levée par la Chine de droits de douane à l’importation », observe Rich Nelson de la maison de courtage Allendale. Dans un geste de bonne volonté, l’administration chinoise a en effet annoncé la semaine dernière procéder à l’exemption de « certaines » importations de soja, porc et autres produits de base.

Mais selon M. Nelson, les investisseurs continuent de s’inquiéter de l’avancée des négociations commerciales entre Washington et Pékin, alors qu’une nouvelle salve de tarifs américains doit entrer en vigueur dimanche. Si le Wall Street Journal a rapporté mardi que ces droits de douane supplémentaires pourraient être reportés, le principal conseiller économique de la Maison Blanche a assuré que ceux-ci étaient toujours en discussion.

Repli technique pour le blé et le maïs

Les prix du soja, dont la Chine est le premier importateur mondial, pâtissent du bras de fer commercial qui oppose les États-Unis et la Chine depuis plus d’un an et demi.

Le blé et le maïs ont eux connu un repli technique au lendemain d’une séance de petite hausse, marquée par la publication d’un rapport mensuel du ministère américain de l’Agriculture sur l’offre et la demande de produits agricoles dans le monde.

Les prévisions de stocks de fin de campagne aux États-Unis ont été révisées à la baisse pour le blé, tandis que ceux de soja et de maïs sont restés inchangés.

Voir aussi : Blé — Les stocks des pays exportateurs revus à la baisse (11/12/2019)

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mars, le plus échangé, a terminé mercredi à 3,7123 dollars, contre 3,7700 dollars mardi (–1,53 %).

Le boisseau de blé pour livraison en mars, le plus actif, a fini à 5,1925 dollars, contre 5,2375 dollars à la précédente clôture (–0,86 %).

Le boisseau de soja pour livraison en janvier, le plus échangé, s’est établi à 8,9350 dollars, contre 9,0125 dollars la veille (–0,86 %).

AFP

Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le marché des céréales réagit au rapport USDA

Malgré une activité réduite le 15 août, « le marché des céréales enregistre des fortes amplitudes de variation en cours de séance, indique Agritel. Toutefois les cours parviennent globalement à se maintenir sur des niveaux inchangés voir une légère hausse. Les conditions climatiques restent à suivre notamment sur les cultures de maïs. »