Sur son site recensant les principales commandes depuis l’étranger, le gouvernement américain a fait part de l’achat par Pékin de 1,22 million de tonnes de maïs pour la campagne en cours.

La veille, une vente de 1,16 million de tonnes de maïs à la Chine avait été confirmée par le ministère de l’Agriculture (USDA).

Le soja s’est en revanche replié alors que les prévisions météorologiques sont désormais plus favorables en Amérique du Sud. « Les averses attendues en Argentine aident les semis, tandis qu’un temps plus sec au Brésil devrait permettre aux cultures d’être récoltées », indique Brian Hoops, de Midwest Market Solutions.

L’association brésilienne des producteurs d’huile végétale (Abiove) a par ailleurs estimé mardi que le pays exporterait en 2021 un volume historique de 84 millions de tonnes de soja et produirait 134,8 millions de tonnes, ce qui serait également un record.

Le blé a pour sa part reculé alors que des précipitations supérieures aux normales saisonnières sont attendues dans le Midwest américain au cours des six à dix prochains jours.

Le boisseau de blé (environ 27 kg) pour livraison en mai, le plus échangé, a terminé à 6,4000 dollars, contre 6,4700 dollars la veille, en recul de 1,08 %.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mai a fini à 5,5800 dollars, contre 5,5425 dollars à la dernière clôture, en progression de 0,68 %.

Le boisseau de soja (environ 27 kg) pour livraison en mai a terminé à 14,1775 dollars, contre 14,2325 dollars mardi, perdant 0,39 %.

AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Blé en recul, maïs toujours en hausse

Les prix de la prochaine récolte de blé reculaient le vendredi 7 mai 2021 en fin d’après-midi, tandis que le maïs poursuivait sa course folle, en raison des inquiétudes qui pèsent sur les cultures au Brésil.