L’achat de plus de 1,9 million de tonnes de maïs par la Chine, confirmé par le gouvernement américain, représente le volume le plus important commandé par Pékin à Washington depuis que ces statistiques existent, dépassant le record établi il y a un peu plus de deux semaines.

Il s’agit par ailleurs du troisième achat quotidien de maïs américain le plus important qui ait été recensé, derrière des commandes de l’URSS en 1989 et en 1991.

130 000 tonnes supplémentaires de maïs ont été vendues pour livraison vers des destinations inconnues.

« Le prix du maïs a entamé une hausse après ces nouvelles, mais des conditions de développement favorables aux semis et une forte pression à la vente ont limité les gains », a souligné Brian Hoops, de Midwest Market Solutions. Des températures idéales ces dernières semaines et la forte proportion de semis de qualité supérieure laissent en effet envisager une récolte abondante de la céréale américaine.

Les engagements de Pékin

Du côté du soja, les chiffres hebdomadaires des ventes à l’étranger ont révélé d’énormes volumes de ventes à l’étranger, les États-Unis ayant fait part de l’achat de 3,3 millions de tonnes pour livraison lors de la prochaine campagne durant la période du 17 au 23 juillet. C’est largement supérieur aux attentes du marché.

Les ventes vers la Chine se sont, quand à elles, établies à près de 2 millions de tonnes. Cette série d’achats chinois fait espérer à certains acteurs du marché que Pékin tiendra ses engagements sur ses commandes de produits agricoles américains, qui figurent dans l’accord commercial préliminaire signé en janvier avec Washington.

Le blé s’est pour sa part un peu tassé après une forte progression la veille.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, le plus échangé, a terminé jeudi à 3,2675 dollars, contre 3,2625 dollars mercredi (+0,15 %).

Le boisseau de blé pour livraison en septembre, le plus actif, a fini à 5,2950 dollars, contre 5,3275 dollars à la précédente clôture (–0,61 %).

Le boisseau de soja pour livraison en novembre, le plus échangé, a terminé à 8,8825 dollars, contre 8,8525 dollars mercredi (+0,34 %).

Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé à l’équilibre sur Euronext

Les cours du blé étaient à l’équilibre, ce jeudi 6 août 2020 après-midi, affectés par la fermeté de l’euro face au dollar et malgré des rendements européens en baisse.