Le cours du soja, qui évolue depuis plusieurs semaines à son plus haut niveau en quatre ans, a reculé d’un demi-point de pourcentage, à la faveur de prises de profits. L’absence de commandes à l’exportation le mardi 27 octobre 2020, annoncées jusqu’ici quasi quotidiennement par le ministère de l’Agriculture américain, notamment de la part de la Chine, a quelque peu refroidi l’appétit des investisseurs.

« La demande du marché haussier (« bull market ») a besoin d’être nourrie et nous n’avons pas eu d’annonces de commandes à l’exportation », a expliqué Mike Zuzolo, analyste en chef pour Global Commodity Analytics. « Je crois que cela a incité ceux qui étaient engagés à long terme à réaliser des profits et à liquider », a-t-il ajouté.

Le blé sous l’influence de la météo

Les cours du blé ont terminé aussi en repli mais moins que la veille, alors que des conditions météo plus humides dans plusieurs régions du monde sont favorables aux récoltes. « On a eu un peu de pluies aux États-Unis et la ceinture de blé en Russie a aussi reçu d’appréciables précipitations », note M. Zuzolo, ce qui fait fléchir les prix.

Mais le cours de la céréale, qui naviguait la semaine dernière à son plus haut niveau en six ans, a été aussi soutenu, en arrière-plan, par des conditions d’ensemencement décevantes aux États-Unis. « Les jeunes plants de blé d’hiver américain sont dans de moins bonnes conditions que prévu. Le ministère de l’Agriculture a évalué que seulement 41 % des cultures étaient en bon ou excellent état, contre 56 % l’année dernière », indique Michaela Helbing-Kuhl, de la Commerzbank.

Dans le principal État producteur, le Kansas, les cultures sont dans un bon ou excellent état à seulement 29 %.

Le cours du maïs a suivi le mouvement du blé et du soja.

Le boisseau de blé (environ 27 kg) pour livraison en décembre, le plus actif, a terminé à 6,1775 dollars, contre 6,2000 dollars, en repli de 0,68 %.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, le plus échangé, a fini à 4,1600 dollars, contre 4,1775 dollars lundi, en recul de 0,42 %.

Le boisseau de soja (environ 27 kg) pour livraison en novembre, le plus échangé, a conclu à 10,8225 dollars, contre 10,8775 dollars, baissant de 0,50 %.

AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé grappille du terrain sur le marché européen

Les prix du blé progressaient légèrement vendredi 4 décembre 2020 à la mi-journée, après plusieurs jours de recul, dans un contexte de demande toujours soutenue.