« Clairement, l’épidémie de coronavirus et les conséquences qu’elle pourrait avoir sur l’ensemble de l’économie ou sur l’activité des gens au quotidien pèse sur l’ensemble des marchés, et le marché des produits agricoles n’y échappe pas vraiment », remarque Bill Nelson, de Doane Advisory Services.

Faute de certitudes sur l’impact exact de la crise sanitaire, « les investisseurs et courtiers sont en train d’essayer de réduire au maximum les risques et semblent tous se réfugier vers les valeurs sûres comme la dette américaine », ajoute-t-il. Mais cette pression dure depuis plusieurs jours et, « à l’approche du week-end et de la fin du mois, certains ont pu vouloir rééquilibrer un peu leurs portefeuilles », avance M. Nelson pour expliquer le rebond des cours du maïs en fin de séance.

Rumeurs sur de possibles nouvelles taxes

L’annonce d’une grosse vente de tourteaux de soja américains aux Philippines, dans le système du ministère de l’Agriculture recensant au quotidien les commandes importantes, n’a pas suffi à faire monter les cours de l’oléagineux. Les prix avaient augmenté au cours des trois séances précédentes, soutenus par l’espoir d’un regain d’exportations alors que circulaient des rumeurs sur de possibles nouvelles taxes à l’exportation en Argentine.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mai, le plus échangé, a terminé vendredi à 3,6825 dollars, contre 3,6800 dollars à la précédente clôture (+0,07 %). Sur l’ensemble de la semaine, il s’affiche en baisse de 3,3 %.

Le boisseau de soja pour livraison en mai, le plus échangé, a terminé à 8,9275 dollars, contre 8,9500 dollars la veille (–0,25 %). Sur l’ensemble de la semaine, le boisseau a perdu 0,7 %.

Le boisseau de blé pour livraison en mai, le plus actif, a fini à 5,2500 dollars, contre 5,2750 dollars jeudi (–0,47 %). Il a reculé de 4,9 % depuis vendredi dernier.

Voir aussi : cours et marchés agricoles pour la France avec analyses et tendances

AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé recule après un fort rebond

Les prix du blé étaient en baisse le jeudi 21 octobre 2021 en fin d’après-midi sur le marché européen, après un net rebond sur tous les marchés la veille, dans un contexte international très tendu.