« Il y a eu surtout des prises de bénéfices mais aussi un peu de pluies en Amérique du Sud », ce qui a contribué à la baisse des cours du maïs (-0,76 %) et à la timide performance du soja (+0,14 %), a indiqué Jack Scoville de Price Futures Group.

Les contrats sur le blé se sont aussi échangés à la baisse « en l’absence de nouvelles fraîches qui auraient pu soutenir le marché », ont ajouté les analystes de CHS.

Le ministère de l’Agriculture américain (USDA) n’avait pas de vente à l’exportation à annoncer jeudi.

Le boisseau de blé (environ 27 kg) pour livraison en décembre, le plus actif, a terminé à 5,9175 dollars contre 5,9775 dollars mercredi, en recul de 1 %.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, le plus échangé, a fini à 4,2250 dollars contre 4,2575 dollars la veille, lâchant 0,76 %.

Le boisseau de soja (environ 27 kg) pour livraison en janvier, le plus échangé, a conclu à 11,7750 contre 11,7575 dollars mercredi, en hausse de 0,14 %.

AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé grappille du terrain sur le marché européen

Les prix du blé progressaient légèrement vendredi 4 décembre 2020 à la mi-journée, après plusieurs jours de recul, dans un contexte de demande toujours soutenue.