« Nous avons des problèmes climatiques dans le haut du midwest », a indiqué Dewey Strickler, d’Ag Watch Market Advisors, faisant référence au manque de pluie dans cette partie des États-Unis, ce qui bénéficie au cours du blé, si ce n’est à la récolte elle-même.

« Ils ont eu quelques pluies dans le Minnesota et dans le Dakota du Nord mais ce n’est pas assez pour éliminer le stress que subit la récolte de blé de printemps » avec la sécheresse, a indiqué le courtier. Les prévisions projettent un temps de nouveau chaud et sec « alors nous sommes revenus à la même situation qu’avant », a-t-il ajouté.

Le maïs et le soja, qui s’étaient fortement redressés le mercredi 14 juillet 2021, ont conclu en modeste baisse, sur des prises de profits.

Le boisseau de blé pour livraison en septembre a fini à 6,7200 dollars, contre 6,5425 dollars mercredi, en hausse de 2,71 %.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre a terminé à 5,5625 dollars, contre 5,5875 dollars à la clôture précédente, soit une perte de 0,44 %.

Le boisseau de soja (environ 27 kg) pour livraison en novembre a conclu à 13,8000 dollars, contre 13,8325 dollars, cédant 0,23 %.

AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé poursuit sa dynamique de hausse sur Euronext

Le prix du blé était encore en légère hausse le vendredi 24 septembre 2021 après-midi sur le marché européen, après avoir cassé un seuil technique à la hausse, sur fond de demande internationale soutenue.