Dans un rapport hebdomadaire sur les inspections de produits agricoles prêts à être exportés, le ministère de l’Agriculture (USDA) a indiqué que les volumes de blé avaient chuté, passant de 635 487 tonnes à l’issue de la première semaine d’avril à 458 432 tonnes jeudi dernier.

Les volumes de maïs (–575 000 tonnes) et de soja (–57 000 tonnes) ont aussi reculé d’une semaine à l’autre, mais contrairement au blé, les volumes cumulés depuis le début de l’année sont supérieurs à ceux de la même période en 2020.

En outre, les prévisions météorologiques aux États-Unis ont pesé sur les cours des céréales et de l’oléagineux. « Il semble que le temps va être favorable cette semaine dans les Grandes Plaines, ce qui va permettre au travail dans les champs de progresser », indique Brian Hoops, de Midwest Market Solutions.

La confirmation lundi 12 avril 2021 par l’USDA d’une commande de 132 000 tonnes de soja américain par la Chine et de 110 000 tonnes de soja américain par le Bangladesh n’a pas particulièrement aidé les cours à se relever.

Le boisseau de blé (environ 27 kg) pour livraison en mai, le plus échangé, a terminé à 6,2800 dollars, contre 6,3875 dollars avant le week-end, en baisse de 1,71 %.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mai a fini à 5,6900 dollars, contre 5,7725 dollars à la dernière clôture, perdant 1,71 %.

Le boisseau de soja (environ 27 kg) pour livraison en mai a terminé à 13,8200 dollars, contre 14,0300 dollars vendredi, reculant de 1,52 %.

AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Blé en recul, maïs toujours en hausse

Les prix de la prochaine récolte de blé reculaient le vendredi 7 mai 2021 en fin d’après-midi, tandis que le maïs poursuivait sa course folle, en raison des inquiétudes qui pèsent sur les cultures au Brésil.