Les températures devraient en effet grimper jusqu’à 38 degrés dans la principale zone de production agricole, « ce qui est loin d’être idéal dans la mesure où on est en pleine période de pollinisation », remarque Dan Cekander, de DC Analysis.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
24%

Vous avez parcouru 24% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé plombé par l’épidémie de coronavirus

Les prix du blé reculaient sur Euronext, ce jeudi 24 septembre 2020 à la mi-journée, dans un contexte de durcissement des restrictions destinées à enrayer la pandémie de coronavirus.