Après l'épisode pluvieux de la semaine, le risque de septoriose redevient sérieux. Sur variétés sensibles (Alixan, Apache, Pakito, etc.), le seuil d'intervention à la dernière feuille pointante est de 20 % des F3 du moment, portant des taches de maladie.

Pour les variétés moins sensibles comme Boregar, Rubisko, Solehio, etc., le seuil monte à 50 %. Deux grandes familles de fongicides sont efficaces sur septoriose, les triazoles et les SDHI (Bell Star, Aviator, Adexar).

Afin d'éviter les problèmes de résistance, il est recommandé d'utiliser chaque famille alternativement et, si c'est possible, une seule fois par campagne. Ces produits sont tous efficaces sur rouilles (jaune et brune) fréquentes sur les variétés sensibles cette année.