Le prix ferme comme moyen de vente du blé tendre reste plébiscité en mars 2014 avec 32 % d'intention des agriculteurs (-1 %), selon un sondage réalisé par ADquation et paru dans la revue Agrodistribution d'avril 2014. Mais c'est la vente au prix d'acompte, en hausse de 7 points par rapport à mars 2013, à 32 % également, qui marque les esprits.

Le contrat à terme en revanche recule de 10 points à 6 %.

Le prix minimum garanti (prix ferme + options) perd 1 point à 4 %. Le contrat de filière gagne 2 points à 4 %.

17 % des agriculteurs interrogés (+3 %) ne vendent pas leur blé tendre, et 5 % ne se prononcent pas.

Cette enquête a été réalisée par téléphone du 6 au 11 mars 2014 auprès d'un échantillon de 403 chefs d'exploitation agricole représentatif à 96 % des exploitations de plus de 50 ha de SAU.