Les surfaces de blés d'hiver pour la récolte de 2010 aux Etats-Unis sont en recul de 14% par rapport à l'an dernier, a annoncé, mardi, le ministère américain de l'Agriculture (USDA). Il s'agit de leur plus faible niveau depuis 1913, a-t-il précisé.

Ce fort repli s'explique par des conditions météorologiques défavorables, des récoltes de soja et de maïs tardives et par le faible niveau des cours.

Selon ces premières estimations, les agriculteurs américains ont semé un peu plus de 15 millions d'hectares de blés d'hiver contre 17,5 millions pour la récolte de 2009.

Dans le détail, les surfaces semées en «hard red winter» (forte teneur en protéines) reculeraient de 12%, celles de «soft red winter» de 29%, et celles de «white winter» de 1%.

Lire également: