L'équilibre entre l'offre et la demande mondiales de blé pour la campagne actuelle (2007-2008) apparaît un petit peu moins tendu que prévu précédemment, selon le rapport mensuel publié vendredi par le ministère américain de l'Agriculture.

A 109,8 millions de tonnes (Mt) en fin de campagne, les stocks mondiaux demeurent cependant attendus à leur plus bas niveau depuis 30 ans. Ils étaient prévus à 106,97 Mt en octobre (124,06 Mt à la fin de 2006-2007).

La production mondiale de blé est relevée à 603,3 Mt, contre 600,47 Mt estimées le mois dernier. Les récoltes sont revues à la hausse pour l'Argentine (+1Mt, 15,5 Mt) et la Chine (+1Mt, 106 Mt).

Elles sont par contre révisées à la baisse pour le Brésil (-0,2 Mt, 3,4 Mt) et l'Australie (-0,5 Mt, 13 Mt). Pour cette dernière, la nouvelle estimation de l'USDA est supérieure au 12,1 Mt prévues la semaine dernière par Abare.

Les prévisions d'exportation sont revisées à la baisse de 500.000 t pour l'Australie (9 Mt) et de 500.000 t pour l'Union européenne (9,5 Mt). Elles sont revues à la hausse de 1 Mt pour l'Argentine (10,5 Mt).

Concernant les Etats-Unis, peu de changements dans le bilan prévisionnel: les exportations restent prévues à 31,3 Mt, tandis que les stocks sont légèrement (140.000 t) revus à la hausse, à 8,49 Mt (12,41 Mt en 2006-2007).

Pour l'Union européenne, les stocks sont révisés à la hausse de de près de 200.000 t, à 11,1 Mt (13,94 Mt en 2006-2007).

En maïs, le bilan mondial de l'USDA évolue peu par rapport au mois dernier. La révision en baisse de la production aux Etats-Unis (-3,8 Mt, 334,48 Mt) est pratiquement compensée par une hausse dans d'autres pays comme la Chine, l'Union européenne et l'Ukraine.

P.C.