Après l'annonce par le gouvernement de l'objectif de 15 % d'énergies renouvelables dans les transports en 2030, le Cetiom, Sofiprotéol et Diester Industrie lancent une campagne d'information pour inciter de nouveaux producteurs de colza à rejoindre les 10.000 agriculteurs déjà engagés dans la démarche « Progrès Colza Diester ».

Cette démarche, initiée en 2007, vise à « améliorer de manière continue les bilans environnementaux du biodiesel du champ à la pompe pour réduire de 30 % les émissions de gaz à effet de serre (GES) d'ici à 2017 ».

« La Démarche de Progrès Colza Diester s'adresse à l'ensemble des acteurs de la filière, de l'amont à l'aval : agriculteurs, techniciens, organismes stockeurs, transformateurs et industriels, et intervient sur quatre leviers d'action : les gaz à effet de serre (GES), l'énergie, la biodiversité et l'eau. Dans un premier temps, le Cetiom effectue un diagnostic des pratiques, afin d'analyser les bilans en énergie et GES des productions de colza. A l'issue de cette phase d'audit, les équipes définissent des plans d'actions spécifiques, suivis, évalués et mis à jour annuellement pour améliorer leurs performances. Les plans d'action seront ensuite étendus progressivement aux autres volets environnementaux : eau et biodiversité », précise le communiqué.