L'Agence bio a présenté mercredi l'état des lieux de la bio en France à la fin de l'année 2009 : 3,14 % des exploitations sont en bio et cultivent 2,46 % de la SAU française, soit 677.513 ha en bio dont un cinquième en conversion. C'est un essor sans précédent et la dynamique continue en 2010.

Entre 2008 et 2009, le nombre des producteurs bio a augmenté de 23,7 % pour atteindre 16.446 producteurs. Le rythme de croissance s'est accéléré en 2010, affirme l'Agence bio, avec 30 % de conversion en plus qu'à la même période en 2009.

Au 31 juillet 2010, l'Agence bio a compté 2.948 exploitations bio supplémentaires, portant leur nombre total à 19.594.

En termes de chiffre d'affaires, le bio atteint les 3 milliards d'euros (contre 1,6 en 2005), ce qui représente 1,9 % du marché alimentaire total (contre 1,1 % en 2005).

Entre 2008 et 2009, les achats par le consommateur final ont augmenté de 19 %, cite encore l'Agence bio, une croissance qui se confirme sur les premiers mois de 2010 (+16 % pour les produits d'épicerie).

S.B.