FranceAgriMer a communiqué mardi 19 juin les dernières prévisions céréalières françaises pour la campagne commerciale de 2011-12.

Avec une production de blé tendre 2011 confirmée à 33,9 millions de tonnes (Mt), les ressources pour le marché sont évaluées à près de 34,4 Mt, en baisse de 9,4 % par rapport à la campagne de 2010-11. Le taux de collecte est important, à 31,1 Mt, en hausse de 0,2 Mt par rapport aux dernières estimations.

Les utilisations intérieures sont revues à la hausse à 15,2 Mt contre 14,5 Mt sur la saison de 2010-11. Les incorporations de blé par les fabricants d'aliments du bétail sont désormais estimées à 5 Mt en progression de 0,1 Mt par rapport aux dernières prévisions, compte-tenu d'un regain de compétitivité par rapport au maïs.

Les exportations de blé et farine devraient avoisiner 16,6 Mt, dont 15,7 Mt de grains. Pour mémoire, les exportations sur la campagne précédente s'élevaient à 20,5 Mt, dont 19,7 Mt de blé (en baisse de 20 %). Si les livraisons vers nos voisins européens se confirment autour de 7,1 Mt de grains (6,7 Mt en 2010-2011), les exportations à destination des pays tiers sont revues à la baisse, au vu des embarquements déjà réalisés. Elles sont désormais estimées à 8,5 Mt de grains, soit 0,2 Mt de moins que le mois dernier et 34,1 % de moins que l'année dernière (12,9 Mt).

A la fin de mai, les embarquements vers les pays tiers au départ des ports français totalisaient 8,2 Mt contre 12,1 Mt en 2010-11 et 9 Mt en 2009-10. Mais les disponibilités françaises étaient largement supérieures lors des précédentes campagnes (37 à 38 Mt). Principales destinations cette année : l'Algérie (3,3 Mt), l'Afrique subsaharienne (1,9 Mt) et le Maroc (1,5 Mt). Nos performances sont en repli par rapport à l'an dernier sur le Maroc mais surtout vers l'Égypte (0,4 Mt exportées contre 2,3 Mt en 2010-11).

Au total, le stock de blé de fin de campagne à la fin de juin s'élèverait à 2,5 Mt, soit un niveau un peu moins tendu que prévu en mai dernier et en baisse de 14 % par rapport à la campagne de 2010-11 (2,9 Mt).

Sur les 15,5 Mt de maïs grain produites en 2011, 13,9 Mt devraient être commercialisées à l'issue de la campagne. En ajoutant stock initial et importations, les disponibilités pour le marché atteindront 16,6 Mt. Les utilisations intérieures sont révisées à la baisse à 7,1 Mt, dont 3,6 Mt pour les fabricants d'alimentation du bétail (-0,1 Mt par rapport au mois dernier, au profit du blé). Les prévisions de vente de grains sur l'Union européenne sont revues à la hausse à 6,3 Mt (+0,2 Mt par rapport au mois dernier). Au total, le stock de fin de campagne est en repli par rapport aux dernières prévisions, à un peu plus de 2,3 Mt.

F.V.