« Contribuer à améliorer l’application de la réglementation européenne concernant le bien-être et la protection des volailles, lapins et autres petits animaux de ferme », telle sera la mission du centre Eurcaw-SA. L’Anses (1) en assurera la coordination sur une durée de cinq ans, à partir de janvier 2020. « Il s’agit du deuxième centre consacré au bien-être animal en Europe, après le centre consacré au bien-être des porcs », précise l’établissement public, dans un communiqué publié le 24 octobre 2019.

« Optimiser les contrôles officiels »

Concrètement, ce nouveau centre vise à « développer et diffuser des connaissances et outils afin d’optimiser les contrôles officiels liés au bien-être animal à tous les stades de la production par la Commission européenne et les autorités compétentes de chacun des 28 États membres ». Pour ce faire, il s’appuiera sur un réseau scientifique européen constitué de différents organismes partenaires en France, en Espagne, en Italie et au Danemark.

En France, l’Anses chargée de la coordination du centre, « s’appuiera en particulier sur les compétences scientifiques de son laboratoire de Ploufragan-Plouzané-Niort sur le bien-être et la santé des volailles et des lapins ». L’Agence s’appuiera également sur « le réseau élargi du Centre national de référence pour le bien-être animal avec des scientifiques provenant de l’Inra, de l’Itavi, des écoles vétérinaires (VetAgroSup, ENSV) et de l’Infoma (Institut national de formation du personnel du ministère de l’agriculture). »

V. Guyot

Anses : Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail