La Banque européenne d’investissement a annoncé que par l’intermédiaire de deux banques agricoles engagées dans son programme, les agriculteurs français, en particulier les jeunes agriculteurs, allaient bénéficier de 375 millions d’euros de financement à des conditions attractives (abaissement des taux et durée longue).

En avril 2019, la BEI avait annoncé la mise en place d’un programme de prêt d’un milliard d’euros, auquel les banques devaient contribuer également à hauteur d’un milliard d’euros, en faveur de l’agriculture européenne, et plus particulièrement des jeunes.

L’Italie, la Grèce et la Croatie aussi

En plus de la France, la BEI annonce que l’Italie a bénéficié d’une enveloppe de 350 millions d’euros, que la Grèce utilise 200 millions d’euros et qu’un programme est en cours de finalisation avec la Croatie pour 20 millions d’euros.

Six mois après son ouverture, l’enveloppe de départ est donc consommée à 95 %. Seuls 30 millions d’euros restent disponibles fait savoir la BEI mais compte continuer d’accompagner les jeunes agriculteurs. « Nous envisageons de lancer un autre programme de prêt agricole en étroite collaboration avec la Commission européenne », a déclaré le vice-président de la BEI, Andrew McDowell.

Voir aussi : Financements : la BEI veut booster l’agriculture (09/05/2019)

Marie Salset