Les Jeunes Agriculteurs ont mis en cause mardi la «dérégulation» des prix agricoles, après l'annonce d'une baisse des revenus en 2008, et appelé à des «solutions économiques intelligentes pour stabiliser et sécuriser le revenu des agriculteurs».

Les comptes prévisionnels de l'agriculture en 2008 indiquent un recul de 14% du revenu par actif non salarié pour les exploitations professionnelles.

Les Jeunes Agriculteurs estiment qu'un «énième plan de financement de l'Etat ne suffira pas» et appellent notamment à une «contractualisation, établissant un partenariat économique réaliste et nouveau entre filières».

«Si rien n'est fait, le risque est grand en effet de créer une agriculture à deux vitesses en 2013» lors de la prochaine réforme de la Pac, estime le syndicat.

Lire également: