Les ministres européens de l'Agriculture ont été convoqués mardi à Luxembourg à une réunion extraordinaire sur la bactérie tueuse Eceh et ses conséquences pour les producteurs de légumes, a annoncé ce lundi 6 juin 2011 la présidence hongroise de l'UE.

« Il a été décidé que les ministres européens en charge de l'Agriculture et de la Sécurité alimentaire se retrouveront demain à 14 heures à Luxembourg », a indiqué un porte-parole de la représentation hongroise auprès de l'Union européenne, Marton Hajdu.

Les commissaires européens en charge de l'Agriculture, Dacian Ciolos, et en charge de la Santé, John Dalli, « sont aussi invités », a précisé Marton Hajdu.

« Ils feront le point de la situation du point du vue du marché (des légumes) mais aussi du point de vue de la sécurité alimentaire », a-t-il souligné.

La date du 17 juin 2011 avait été envisagée pour cette réunion extraordinaire, mais elle a été avancée.

De son côté, la Commission européenne a annoncé lundi son intention de proposer mardi des « compensations » financières pour venir en aide aux producteurs dont les ventes ont chuté.

« Il y aura demain (mardi 7  juin) une réunion extraordinaire des ministres de l'Agriculture » à Luxembourg « au cours de laquelle la Commission européenne va proposer des mesures concrètes de compensation » pour le secteur, a indiqué sa porte-parole, Pia Ahrenkilde, lors d'une conférence de presse. L'exécutif européen n'a pas été en mesure d'avancer un montant, à ce stade.

L'épidémie mortelle d'Eceh, qui touche principalement l'Allemagne, et les avertissements émis par les autorités sanitaires allemandes contre la consommation de légumes crus tels que tomates, concombres et salades ont provoqué une chute draconienne des ventes de légumes et des exportations européennes, que plusieurs pays comme la Russie ont bloquées à titre préventif.

L'Espagne a critiqué l'Allemagne pour avoir mis en cause au début ses concombres comme source possible de l'épidémie et entend à présent demander des dédommagements.

En visite à Washington, le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, a annoncé vendredi qu'il se rendrait à Bruxelles lundi pour demander des indemnisations pour les producteurs de fruits et légumes français pénalisés par la baisse de consommation.

De son côté, le président de la FNSEA a indiqué lundi que l'impact de la crise de la bactérie Eceh sur les ventes françaises de concombres a été « catastrophique » ce week-end, souhaitant un plan d'indemnisation allemand et/ou européen pour les producteurs.

« Dans la plupart des régions de production de légumes, évidemment de concombres mais ça touche aussi une partie des tomates et des autres légumes, on assiste à une mévente qui impacte profondément les producteurs et la filière des légumes », a-t-il ajouté.

Xavier Beulin attend Bruno Le Maire, qui se trouve ce lundi à Bruxelles, « de la fermeté sur les conséquences, pour des producteurs qui ne sont absolument pas concernés par l'origine de cette bactérie mais qui malheureusement se retrouvent aujourd'hui dans une impasse économique ».

Lire également :