Une décision du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), publiée le 2 avril 2014 au Journal officiel, accorde à la Coordination rurale et à la Confédération paysanne des temps d'expression libre via l'émission « Expression directe » entre août et décembre 2014. Cette émission de service public est diffusée à la télévision sur France 2, France 3, France 5 et à la radio sur France Inter.

Cette décision du CSA constitue une « avancée démocratique » et une « victoire [...] sachant que, jusqu'à présent, seule la FNSEA bénéficiait de ce temps d'expression libre », réagit la Coordination rurale (CR) dans un communiqué du 3 avril.

« Depuis plus de dix ans, la Coordination rurale, le second syndicat agricole français, s'est battue pour obtenir le respect de l'expression pluraliste des courants de pensée et d'opinion dans les programmes des services de radio et de télévision. A maintes reprises, la CR avait sollicité le Conseil supérieur de l'audiovisuel en faisant valoir qu'elle était, par voie d'arrêté ministériel, représentative à l'échelle nationale au même titre que la FNSEA. »

« Cette décision tant attendue marque ainsi la fin d'un monopole historique et va permettre à tout citoyen de découvrir un autre visage et une autre conception de l'agriculture. Elle va aussi permettre à tous les agriculteurs qui ont accordé à la CR leurs suffrages de percevoir la reconnaissance grandissante de leur syndicat », conclut le communiqué.