La maison des technologies paysannes, basée sur la ferme de Trévero, à Sérent (Morbihan), devait être inaugurée en juin 2020 après huit mois de chantier participatif. Elle a brûlé le vendredi 17 janvier. D’origine accidentelle, l’incendie s’est déclaré dans la paille d’isolation. Les bureaux et la salle de formation ont été détruits, la charpente a tenu le coup.

Ce lieu est destiné à la formation pour la construction et l’adaptation de machines agricoles. Objectif : permettre aux agriculteurs de fabriquer et d’adapter leurs outils afin que ces derniers correspondent au mieux à leurs besoins, avec l’agroécologie en ligne de mire.

 > À lire aussi : La maison des technologies paysannes sort de terre (25/11/2019)

« Ce projet verra le jour »

Malgré ce coup dur, le projet collectif a prévu de continuer. Dans son communiqué, l’Atelier paysan précise : « Plus qu’un bâtiment qui brûle, c’est une dynamique collective et porteuse de sens qui est impactée aujourd’hui. La Maison des technologies paysannes est l’incarnation du projet de l’Atelier paysan : renforcer l’autonomie des agriculteurs et agricultrices par la réappropriation des technologies réservées à l’agroécologie paysanne. »

La structure précise que « ce projet verra le jour » et fait un appel aux soutiens sur sa page web.

Gildas Baron