Protégée par les hautes pressions, mais piégée dans un courant de nord induit par la dépression Hannelore, la France subit une offensive hivernale depuis plusieurs jours, relève Météo-France le 23 janvier 2023. Cet épisode a atteint son paroxysme dimanche, avec un indicateur thermique national de 0,7°C, et il va se poursuivre cette semaine.

> Retrouvez votre météo sur le site Lafranceagricole.fr

Grisaille et gelées mardi et mercredi

Ce mardi 24 janvier 2023, la grisaille stagne sur les trois quarts du pays avec une évolution favorable des Pyrénées aux Alpes et le long du Jura, plus incertaine ailleurs. Bémol pour l’est des Pyrénées où des nuages porteurs d’averses gênent le ciel et donnent de la neige à partir de 700 mètres d’altitude.

Des pluies envahissent l’ouest de la Corse et donnent de la neige à partir de 800-1000 mètres d’altitude. Du côté de l'ouest de l’île, quelques averses circulent et s’étendent jusqu’aux côtes varoises en matinée où un coup de tonnerre est possible.

Les gelées restent évidemment généralisées et les maximales plafonnent en moyenne autour de 5-6°C excepté en Méditerranée où la barre des 10°C est bravée. Le vent qui accentue la sensation de froid, notamment le mistral ou la tramontane, faiblit et la bise de nord-est se concentre surtout près des côtes de la Manche et atlantiques. 

Par la suite, ces conditions hivernales vont se maintenir pour demain, mercredi, et le temps va s’apaiser dans le Sud. 

Une perturbation jeudi

Jeudi, une perturbation affaiblie par les hautes pressions va s’incruster par le nord-ouest, radoucir quelque peu la masse d’air dans le nord et donner de possibles phénomènes glissants dans son sillage : neige en plaine, pluies verglaçantes. Tout cela sera confirmé et précisé au fil des jours, précise Météo-France. Puis l’anticyclone devrait à nouveau s’imposer, garantissant des grisailles fréquentes, un temps sec et froid les jours suivants.