En août 2022, le prix d’achat des intrants connaît une légère baisse sur un mois : –0,1 % par rapport à juillet 2022, constate Agreste, le service de la statistique du ministère de l’Agriculture, dans une note du 18 octobre 2022.

En glissement annuel, il reste néanmoins très élevé avec une hausse de 28,7 % en août, après 29,4 % en juillet et 31,7 % en juin. Comme les mois précédents, les prix des engrais et de l’énergie augmentent le plus fortement sur un an, avec respectivement +84,8 % et +42,4 %.

Forte hausse des engrais azotés simples

En août 2022, le prix des engrais repart à la hausse après une légère baisse constatée depuis avril. Par rapport à août 2021, il reste en forte hausse avec +84,8 %. Agreste l’explique par la poursuite des tensions sur le marché mondial des engrais, alimentées par la guerre en Ukraine.

"Les difficultés d’approvisionnement en gaz, en disponibilité limitée et dont le prix est en forte hausse, entraînent des baisses de production d’engrais azotés chez les principaux fabricants européens, alors que les importations subissent des coûts élevés de fret."

Dans le détail, le prix des engrais simples azotés remonte sur un mois et augmente de 104,6 % sur un an. "Les prix de la solution azotée (+112,9 %) augmentent plus fortement que ceux de l’urée (+84,3 %) mais moins que ceux des ammonitrates (+113,8 %)", précise le ministère.

De leurs côtés, les prix des engrais phosphatés et potassiques augmentent respectivement de +81,3 et +106,1 % sur un an.

–4,4 % sur un mois pour l’énergie et les lubrifiants

Le prix de l’énergie et des lubrifiants poursuit son repli sur un mois, avec –4,4 % par rapport à juillet 2022. Toutefois, il progresse fortement sur un an (+42,4 %), "dans un contexte d’augmentation de la production de pétrole en juin et juillet par les pays de l’Opep et d’embargo progressif de l’UE sur le pétrole russe d’ici à la fin de 2022".

Le cours du baril de pétrole brut de la mer du Nord atteint les 101 $ en août 2022 contre 112 en juillet. Le prix du gazole non routier, qui représente un peu plus de la moitié du poste de l'énergie et des lubrifiants de l’Ipampa (1), est en forte augmentation sur un an : +68,1 %.

Hausse plus modérée des aliments pour animaux

En août 2022, le prix des aliments pour animaux affiche une légère hausse de 0,2 % par rapport à juin et reste supérieur de 29,6 % à celui d’août 2021, en lien avec la hausse du prix des céréales et des oléagineux.

Dans le détail, le prix des aliments porcins augmente de 35,5 % sur un an, celui des aliments pour volailles de 29,4 % et celui des aliments pour vaches laitières de 26,7 %.

"En août 2022, avec le même nombre de jours ouvrables qu’en août 2021, la production d’aliments composés pour animaux de ferme diminue de 3,5 % sur un an", indique Agreste.

(1) indice des prix d’achat des moyens de production agricole.