L’Union européenne a voté, le 27 mars 2019, un budget de 250 millions d’euros pour favoriser la consommation de fruits, de légumes et de lait dans les écoles pour l’année scolaire 2019-2020.

 

145 millions d’euros sont consacrés au programme pour les fruits et légumes et 105 millions d’euros au programme pour le lait et les produits laitiers. « Ce programme de distribution est complété par des mesures pédagogiques visant à familiariser les enfants avec l’agriculture et à promouvoir une alimentation saine », explique la Commission européenne.

 

« Le choix des produits est fondé sur des considérations sanitaires et environnementales ainsi que sur le caractère saisonnier, la variété et la disponibilité des produits. Les États membres peuvent promouvoir l’achat local ou régional, les produits biologiques, les circuits courts, les bénéfices environnementaux et les systèmes de qualité agricole », ajoute la Commission.

 

La France est dotée de 18 millions d’euros pour les fruits et légumes et 17 millions d’euros pour le lait. Chaque État membre est libre de compléter le dispositif avec des financements nationaux.

182 millions en 2017-2018

Ce programme a déjà bénéficié à plus de 20 millions d’enfants dans l’UE au cours de l’année scolaire 2017-2018. Environ 159 000 écoles ont participé à ce programme. Au total 255 500 tonnes de fruits et légumes frais et 178 millions de litres de lait ont été distribués aux enfants européens, ce qui représente un budget de plus de 182 millions d’euros, fait savoir la Commission européenne.