Le 29 décembre 2021 à 10h00, Météo-France place les départements de la Savoie, de la Haute-Savoie, de l’Ain et de l’Isère en vigilance orange pour pluie, inondations et avalanches. Trente-neuf autres départements sont placés en vigilance jaune pour risques de vent et de crue.

© Météo-France
© Météo-France

> Retrouvez votre météo personnalisée sur Lafranceagricole.fr

Un épisode de pluie à surveiller

Bien que sérieux, l’épisode de pluie et inondation ne paraît pas exceptionnel, mais il demande un suivi particulier, vu le niveau déjà élevé des cours d’eau, la saturation des sols et la fonte de la neige aux basses altitudes.

 

Les précipitations, d’intensité voisine de 3 à 5 mm par heure, se poursuivent sur les départements placés en vigilance orange. Il neige encore vers 1 500 m sur l’est des Savoies, vers 2 000 m ailleurs. On mesure sur les dernières 36 heures jusqu’à 60 à 80 mm de précipitations en montagne et 40 à 50 mm dans en plaine.

 

Les précipitations vont se poursuivre de façon assez soutenue jusqu’au milieu de la nuit avant de faiblir sensiblement en seconde partie de nuit et de cesser demain jeudi 30 décembre 2021. On attend 40 à 50 mm supplémentaires, jusqu’à 70 mm par endroits sur les crêtes. Dans le même temps, la limite pluie/neige va remonter ce mercredi après-midi jusqu’à 2 500 m puis 3 000 m en soirée.

Un enneigement important

Le risque d’avalanche est fort sur l’ensemble des massifs de la Haute-Savoie ; marqué évoluant fort sur les massifs Beaufortain, Haute-Tarentaise, Vanoise, Haute-Maurienne, Maurienne, Belledonne, Grandes-Rousses et Oisans ; marqué sur les massifs des Bauges, Chartreuse et Vercors.

 

La perturbation de la nuit de mardi à mercredi a donné de 10 à 20 cm de neige supplémentaire à 2 000 m, 30 cm vers 2 500 m ; il continue de neiger au-dessus de 2 200 m. L’enneigement est par ailleurs encore conséquent dès la moyenne montagne.

 

Les précipitations intenses se poursuivent toute la journée de mercredi et ne s’atténueront qu’au fil de la nuit ; elles s’accompagnent d’un net redoux.