Le cours du soja qui avait chuté depuis deux jours, comme les autres produits agricoles, du fait de signes de détente à la frontière russo-ukrainienne, a fortement rebondi le mercredi 16 février 2022.

 

« Les échanges sont influencés par les inquiétudes sur le climat en Amérique du Sud », notaient les analystes de CHS. « Même si des prévisions évoquent un peu plus d’humidité pour la semaine prochaine, nous pensons que ce ne sera pas assez pour éviter de futures réductions dans les estimations de production », soulignaient-ils alors que le Brésil est un des plus grands exportateurs de soja au monde.

 

Une vente américaine à l’exportation vers la Chine de 132 000 tonnes de l’oléagineux, annoncée par le ministère américain de l’Agriculture (USDA) a aussi aidé le cours.

 

Le maïs a profité de la même tendance haussière, soutenue par les préoccupations météorologiques en Amérique du Sud mais aussi par la crise en Ukraine. « On dirait qu’on assiste à un va-et-vient de questions, vont-ils y aller, ne vont-il pas y aller », a indiqué Dax Wedemeyer, de US Commodities évoquant les troupes russes à la porte de l’Ukraine. Malgré l’annonce par Moscou d’un retrait partiel des troupes à la frontière, les Occidentaux affirment que la Russie concentre toujours autant de forces autour de l’Ukraine et que les annonces de retrait d’unités russes devraient encore être vérifiées.

Prises de position

Le cours du blé, dont l’Ukraine et la Russie sont d’importants producteurs, a stagné.

Des prévisions de pluies dans les plaines américaines du sud comme le Texas et l’Oklahoma devraient favoriser les cultures de blé d’hiver, ce qui a comprimé le cours de la céréale, même dans le contexte des inquiétudes sur l’Ukraine.

 

Le rebond des produits agricoles mercredi s’expliquait aussi par les prises de positions de grands acheteurs avant un long week-end où les marchés seront fermés le lundi 21 février 2022 pour observer le jour férié du President’s Day.

 

Le boisseau de blé (environ 27 kg) pour livraison en mars 2022 a grappillé 0,09 %, à 7,8050 dollars contre 7,7975 dollars la veille.

 

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison le même mois a avancé de 1,41 %, à 6,4700 dollars contre 6,3800 dollars à la précédente clôture.

 

Le boisseau de soja (environ 27 kg) pour livraison en mars a grimpé de 2,33 %, à 15,8750 dollars contre 15,5125 dollars mardi.