Le soja est monté, en séance, jusqu’à 16,3300 dollars le boisseau (environ 27 kg), pour la première fois depuis neuf mois. Quant au tourteau de soja, il a lui atteint son plus haut niveau depuis juin 2014.

 

Le marché a été pris de court par la révision des estimations de l’agence brésilienne de production agricole (Conab), qui a brutalement abaissé sa prévision à 125,4 millions de tonnes pour la campagne en cours, contre 140,4 précédemment. C’est sensiblement moins que le chiffre du ministère américain de l’Agriculture (USDA), qui anticipe, lui, 134 millions de tonnes, selon le rapport Wasde publié mercredi, lequel s’est contenté d’une réduction de 5 millions de tonnes seulement par rapport à sa précédente estimation.

 

Les chiffres de l’agence brésilienne ont été « un électrochoc » pour ceux qui se positionnaient à la baisse, « et les ont sortis du marché », selon Michael Zuzolo, président de Global Commodity Analytics and Consulting.

 

La mise à feu du soja a aussi été alimentée avec l’annonce, par l’USDA, d’exportations hebdomadaires de soja américain sensiblement supérieures aux attentes, à 1,59 million de tonnes.

 

Une fois les sommets atteints, les cours se sont retournés, submergés par des prises de bénéfices. Pour Michael Zuzolo, les opérateurs ont aussi continué à digérer le rapport mensuel de l’USDA, qui « pour le soja et, dans une moindre mesure, pour le blé, était en fait plutôt neutre ou négatif pour les prix ». Pour l’analyste, la baisse des prévisions d’exportation de soja et de tourteau montre que les prix élevés de l’oléagineux commencent à affecter la demande, ce qui est mauvais pour les cours.

 

Les estimations d’importations chinoises ont ainsi été revues sensiblement à la baisse. La Chine est le premier importateur mondial de la légumineuse.

 

Quant au maïs, qui était monté plus tôt à un sommet depuis juillet, il a aussi fait les frais du courant vendeur de fin de séance.

 

Le boisseau de blé (environ 27 kg) pour livraison en mars 2022 a abandonné 1,71 %, à 7,7150 dollars contre 7,8500 mercredi.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison le même mois a lâché 0,77 %, à 6,4175 dollars contre 6,4675 à la précédente clôture.

Le boisseau de soja (environ 27 kg) pour livraison en mars a perdu 1,28 %, à 15,7425 dollars contre 15,9475 la veille.