En février 2022, lors du Salon international de l’agriculture (SIA), Lidl France annonçait son engagement dans une politique de bien-être animal en lançant un appel à projet pour des initiatives innovantes. Six mois plus tard, à l’occasion du Space à Rennes (Ille-et-Vilaine), le distributeur a présenté les huit projets d’éleveurs de porcs qui ont été sélectionnés.

« C’est une démarche qui se base sur un partenariat entre les éleveurs via leurs groupements de producteurs (Evel’Up, Porc Armor Evolution et Eureden), l’industriel Socopa (groupe Bigard) et Lidl », a expliqué Lucile Gérardin, responsable bien-être Lidl, le 15 septembre 2022 lors d’une conférence de presse au Space.

Des cases maternité liberté

Concrètement, le distributeur va soutenir chaque porc qui sortira de ces élevages à hauteur de 5 € le porc, sur une durée de 5 ans. En contrepartie, Lidl demande aux éleveurs de travailler sur la réduction de la contention de la truie, la lumière naturelle obligatoire, les enrichissements du milieu (jouets, matériaux manipulables) pour permettre l’expression des comportements des animaux et la prise en charge systématique de la douleur sur les porcelets.

« Ce sont des enjeux majeurs attendus par les consommateurs. 100 % des projets retenus sont en cases maternité liberté », a souligné Lucile Gérardin. Anthony Ciron, adhérent du groupement Porc Armor Evolution, est l’un d’entre eux. En pleine restructuration de son élevage, il est en train de monter une salle de naissance et une salle maternité liberté : « Cet argent me permettra de compenser le surcoût lié à l’investissement. »

La filière porcine est la première à bénéficier de ce soutien, mais l’objectif est multifilière. Pour 2022, l’enveloppe est de 1,4 million d’euros, ce qui représente 1 900 truies et 280 000 porcs sur 5 ans. « Ce projet est à la hauteur de nos ambitions et de nos valeurs. Nous sommes contents d’accompagner les éleveurs en faveur du bien-être animal qui est indissociable de celui de l’éleveur. C’est pour cela que nous le faisons », a conclu Jean Christophe Monnez, directeur des achats viande chez Lidl.