Les condamnations morales avaient été nombreuses, le lendemain du 19 mars 2022, contre des militants qui avaient arraisonné un train et vidé 1 500 tonnes de céréales à proximité de Noyal-Pontivy (Morbihan). Cette fois, ce sont dix organisations qui veulent une condamnation en justice. Les syndicats (FNSEA, FRSEA, FDSEA 56), La Coopération Agricole (nationale et régionale), les associations spécialisées (AGPM, Fop, AGPB), Intercéréales et la nutrition animale bretonne (Nutrinoe) se sont portées partie civile le 20 septembre 2022.

« Par cette action, nous entendons soutenir les entreprises victimes de cet acte de vandalisme mais aussi rappeler, dans l'attente du verdict qui sera prononcé à l'issue du procès, qu'aucun acte de destruction volontaire des ressources agricoles et alimentaires ne doit rester sans une réponse ferme de la justice », écrivent les organisations plaignantes.

Train arrêté

Le 19 mars 2022, une grosse quinzaine de militants se revendiquant d’un collectif Bretagne contre les fermes usines avait arrêté avec un mur de parpaings un train de marchandises en circulation sur une voie ferrée dans la campagne à proximité de Noyal-Pontivy, à 50 kilomètres au nord de Vannes. Une fois la motrice immobilisée, les militants, vêtus de combinaisons blanches, avaient ouvert les vannes des wagons, déversant ainsi du blé sur les rails. Intercéréales estime que 1 500 tonnes de blé ont ainsi été répandues.

À l’arrivée des forces de l’ordre, les militants se sont répartis dans les bois adjacents. L’association animaliste Extinction Rebellion avait soutenu l’action et a diffusé en direct la vidéo de l’action. Un porte-parole avait lu une lettre ouverte pour expliquer son action : « Le système agro-industriel va dans le mur et nous devons le mettre à terre. Les coupables sont les coopératives et l’industrie agroalimentaire. Cette action a pour but d’exhorter Sanders et Avril à changer de pratiques. »

L’association Bretagne contre les fermes usines se revendique comme un collectif, issu en 2021 d’un collectif morbihannais similaire, de militants d’autres organisations : Eau et Rivières de Bretagne, Confédération paysanne, Comité de soutien aux Victimes des pesticides de l’Ouest, Pisseur.euses Involontaires de Glyphosate BZH, Faucheurs et faucheuses volontaires d’OGM et Extinction Rebellion.

En mars 2022, les militants filmaient leur action d'arraisonnement d'un train de céréales à Noyal-Pontivy (Morbihan).