qui atteindront fréquemment 90 à 110 km/h, voire 120 à 130 km/h sur les Hauts-de-France, y compris dans les terres, et ponctuellement 150 km/h sur les caps exposés.Dans la nuit de dimanche à lundi, ces vents violents, jusqu’à 120 km/h, se décaleront vers la Champagne-Ardenne, puis la Lorraine et l’Alsace, notamment les extrémités nord et sud de cette région.

 

 

Cet épisode de vent sera très durable, précise MeteoNews, avec des vitesses moyennes sur dix minutes particulièrement élevées, de plus ou moins 60-70 km/h. L’accalmie se dessinera entre mardi soir et mercredi avant un probable nouveau coup de vent attendu jeudi.

Grandes marées et inondations

Entre dimanche soir et mardi, une très grosse houle déferlera sur la façade atlantique et le littoral de la Manche pouvant dépasser 8 mètres. Cette houle coïncidera avec des grandes marées, phénomène aggravant : 98 dimanche soir, 103 et 106 lundi, 108 mardi. Cette concordance de phénomènes risquent d’occasionner des submersions marines, inondations et des dégâts potentiellement importants avec des surcotes probables, rapporte Frédéric Decker, météorologue de MeteoNews.

 

Éléments à noter :

  • Les sols sont parfois gorgés d’eau au nord de la Seine, cela peut favoriser davantage de chutes d’arbres à cause de sols très meubles.
  • La durée de l’épisode : le vent soufflera souvent très fort pendant une douzaine d’heures, voire davantage, il ne s’agit pas juste de rafales temporaires.
  • Le long des littoraux : contexte de forts coefficients de marée lundi. Avec la surcote due à la tempête, des submersions de certaines portions du littoral sont à craindre.
  • En montagne : en haute altitude, très violentes rafales de vent dans les domaines skiables alpins lundi.