La création d’une société de projets a été annoncée le 16 février 2021 par la coopérative du Rhône-AlpesOxyane, issue de la fusion de Terre d’Alliances et de La Dauphinoise. Elle s’associe à l’entreprise spécialiste du solaire Terre et Lac, pour mettre en place une mutualisation coopérative de centrales photovoltaïques chez des adhérents.

 

Ceux qui seront intéressés pour valoriser leurs toitures en produisant une énergie renouvelable pourront rejoindre la société contre un capital d’entrée. Les investissements seront portés par cette structure et les résultats répartis entre les différents membres coopérateurs.

Un gros capital pour un apport moindre

Le lancement de l’activité se ferait grâce à Oxyane et Terre et Lac, qui prévoient d’apporter 90 % du capital sur 15 ans. Une partie des toitures du groupe sera mise à disposition pour lancer la coopérative solaire.

 

Les deux structures à l’origine de cette initiative s’effaceront ensuite au profit des agriculteurs, qui accéderont progressivement à un gros capital avec un besoin en apport initial limité.

 

Ce modèle pourrait séduire car la production photovoltaïque reste rentable aujourd’hui, mais implique une forte immobilisation de capital inenvisageable pour de nombreux exploitants. L’objectif affiché est d’atteindre la puissance de 8 MWc (1) répartis sur une cinquantaine de centrales.

(1) mégawatts-crête. Cela correspond à la puissance dans des conditions d’ensoleillement et de température standards (1 000 W/m² et 25 °C).