Bien que les premiers panneaux photovoltaïques datent des années 1950, leur démocratisation est récente et les modules ont beaucoup évolué depuis. Les constructeurs garantissent aujourd’hui généralement 25 ans de production avec au moins 80 % du niveau de performance initial. Cette valeur a souvent été déduite après des tests accélérés, mais la grande majorité des fabricants n’ont pas suivi les performances sur la durée de la garantie.

Vingt-cinq ans de suivi

L’entreprise américaine First Solar suit cette évolution dans des conditions réelles de terrain depuis ce nombre d’années. Elle effectue un suivi détaillé sur une quarantaine de panneaux installés en 1995 dans le Colorado, au Laboratoire national des énergies renouvelables (NREL). Après 25 ans, les performances sont supérieures aux attentes et ont conduit le fabricant à étendre sa garantie de puissance à 30 ans.

88 % des performances initiales

Dans les cinq premières années d’étude, First Solar a constaté une baisse du niveau de production de 0,6 % par an. Les résultats publiés en 2020 annoncent finalement une réduction à long terme de 0,5 % par an. Les panneaux installés en 1995 atteignent ainsi aujourd’hui un niveau de performance d’environ 88 % de leur capacité initiale.

 

Le NREL a suivi également des panneaux à haute efficacité en silicium fabriqués par SunPower. Sur les huit premières années, le taux de dégradation médian était de 0,2 % par an.