L’implication des gestionnaires de réseaux gaziers français est croissante dans le développement de la méthanisation. Teréga annonce ainsi, ce vendredi 11 décembre 2020, un investissement de cinq millions d’euros pour une prise de participation de 40 % dans le groupe Chadasaygas.

 

Ce dernier est reconnu pour sa filiale Méthajoule et son procédé de méthanisation en voie solide discontinue. Deux unités de la jeune entreprise sont déjà en fonctionnement et valorisent le biogaz en cogénération.

 

L’implication de Teréga devrait faciliter l’injection de biométhane épuré dans le réseau. Plus d’une dizaine de sites de méthanisation Méthajoule sont en projet ou en construction à ce jour.

Après le transport et le stockage, la production

L’objectif affiché est d’accélérer la progression de la méthanisation agricole territoriale Teréga était anciennement une filiale du groupe Total baptisée TIGF (Total Infrastructures Gaz France). Son réseau de transport gazier couvre quinze départements du sud-ouest la France.

 

Elle gère également des infrastructures de stockage de gaz. Le développement, la construction et l’exploitation d’unités de méthanisation agricoles territoriales constituent donc une nouvelle corde à l’arc de Teréga.