Le nouveau président des États-Unis, Joe Biden, a nommé son secrétaire d’État à l’Agriculture dans la nuit du 9 décembre 2020 : Tom Vilsack. Ce n’est pas vraiment un inconnu pour les Européens puisqu’il avait déjà occupé ce poste dans l’administration de Barack Obama de 2009 à 2017.

 

Ancien gouverneur de l’État très agricole de l’Iowa, Tom Vilsack, 69 ans, passe plutôt bien auprès des agriculteurs américains. Après son premier passage au secrétariat à l’Agriculture, il a dirigé un bureau de conseil des exportations des éleveurs laitiers. D’ailleurs, des critiques lui sont souvent adressées au sujet de sa proximité avec les acteurs de l’agrobusiness. Il estime que les agriculteurs américains peuvent tirer profit du changement climatique, en particulier grâce au mécanisme des crédits carbone. Dans la course au cabinet de Joe Biden, il avait plutôt poussé la candidature de l’ancienne sénatrice du Dakota du Nord, Heidi Heitkamp, qui passe pour une conservatrice au sein des Démocrates.

 

> À lire aussi : Des farmers à la santé fragile (23/10/2020)

Marcia Fudge au Logement

La nomination de Tom Visack doit encore recueillir l’approbation du Sénat, dont la composition finale, et donc sa majorité, est encore suspendue à deux élections en cours en Georgie.

 

Une autre candidate explicitement déclarée au poste de secrétaire d’État à l’Agriculture, Marcia Fudge, élue de l’Ohio, a été nommée le même jour au poste de secrétaire au Logement et au Développement urbain.

 

> À lire aussi : Ce que pourra faire Joe Biden pour l’agriculture (18/11/2020)