Le 7 juillet 2022, la Commission européenne publiait ses dernières perspectives à court terme pour les marchés agricoles de l’Union européenne, dans le contexte de la guerre en Ukraine.

La dérogation accordée en mars 2022 par la Commission pour permettre la production de toute culture destinée à l’alimentation humaine ou animale sur des jachères à titre exceptionnel pour la campagne de 2022, a entraîné une augmentation de la production, souligne l’étude. Ce qui devrait permettre de détendre un peu le marché et de compenser en partie la perte d’approvisionnement en provenance de l’Ukraine.

 

À lire aussi : Jachères et rotation des cultures, dérogation en vue pour 2023 (14/06/2022)

Vers une récolte record en tournesol

Les surfaces en protéagineux auraient augmenté de 6 % (2,2 millions d’hectares) par rapport à 2021. Grâce à l’augmentation de la production, les exportations de protéagineux de l’Union européenne devraient augmenter de 19 % par rapport à l’année dernière.

 

Les agriculteurs ont également utilisé cette dérogation pour semer du tournesol, en raison de ses exigences relativement faibles en eau, fertilisation et de prix attractifs. Les superficies ont atteint 4,7 millions d’hectares, soit une augmentation de 7,8 % par rapport à 2021. Cette année, la production de graines de tournesol de l’Union européenne devrait atteindre un niveau record de 11,1 millions de tonnes (+7,8 %).

 

À lire aussi : Pac 2023, la dispense de rotation pour semer davantage de blé à l’étude (25/05/2022)